US Forbach Football : site officiel du club de foot de Forbach - footeo

Le football se conjugue au féminin

3 janvier 2019 - 10:56

Les équipes féminines de foot fleurissent petit à petit dans les clubs du Bassin houiller. La pratique se développe et la Coupe du monde féminine 2019, en France, pourrait accentuer la tendance

US Forbach, US Farébersviller, FC Hochwald, FC Creutzberg... Voilà une petite liste, non exhaustive, de clubs du Bassin houiller qui se sont lancés dans le foot féminin, avec une ou plusieurs équipes alignées lors des compétitions. « C'est la première saison que nous en avons au FC Creutzberg. Il y a une quinzaine de filles, réparties dans trois équipes, dans les petites catégories d'âge U7-U8-U9 », indique Julien Machacek, président du club de quartier forbachois.

Une soixantaine de licenciées à l'US Forbach

Chez le voisin de l'US Forbach, la section féminine ne cesse de prendre de l'ampleur depuis deux ans. « On avait fait des journées de détection en avril et mai 2016. En septembre, pour le début de la saison 2016-2017, on avait 10 à 15 licenciées et on avait aligné une équipe U16. Au fur et à mesure, d'autres sont venues. On a créé une équipe U13, puis U10 et U18 », détaille Alex Mouynet, responsable de la section. Les résultats sont prometteurs. Prochaine étape : la création d'une équipe senior, d'ici un ou deux ans.
A l'US Forbach, Alex Mouynet est épaulée par deux éducatrices, toutes deux encore joueuses : Laurie Paczesny et Elodie Martins. Cette dernière, 33 ans, est même une ancienne pro, au FC Metz. A l'âge où elle a commencé le foot, les équipes féminines n'existaient quasiment pas. « Mon grand frère jouait en club, mes parents m'ont inscrit. Dans la Meuse, où je vivais, nous étions seulement deux filles à faire du foot en club. J'évoluais avec les garçons et je l'ai très bien vécu. »

Des bonus pour les clubs qui s'y mettent

Étonnamment, son passage vers le foot exclusivement féminin a été plus compliqué. « A partir de 15 ans, on ne peut plus jouer avec les garçons. Je suis allée au FC Woippy, mais j'ai eu un peu de mal à m'adapter », avoue-t-elle. Pour autant, Elodie Martins en est persuadée : « Le foot féminin, c'est l'avenir. Il n'y a qu'à voir l'ampleur que cela a pris en 20 ans. Les filles viennent plus facile-ment dans un club où il y a une section féminine. Elles sont entre elles, il y a moins de préjugés. » Pour inciter tous les clubs, et pas seulement les plus grands, à développer le foot féminin, les instances fédérales, régionales et départementales offrent quelques "récompenses". Ainsi, un club qui aligne une ou plusieurs équipes féminines a le droit à davantage de mutations, c'est-à-dire des joueurs venus d'une autre association. Il y a également des dotations spécifiques, notamment pour ceux qui ont décroché le label foot féminin de la FFF. Ce qui est le cas, par exemple, au FC Hochwald ou à l'US Forbach. Mais le principal argument pour attirer les filles est peut-être à venir : la Coupe du monde féminine 2019 se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet. A coup sûr, un beau parcours des Bleues aura des conséquences positives dans les clubs de foot. 


Le Républicain Lorrain

Commentaires

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 METZ FC 33 13 10 3 0 0 37 9 0 28
2 FORBACH 26 13 7 5 1 0 28 10 0 18
3 CERC.A. BOULAY 24 13 7 3 3 0 24 15 0 9
4 CHAMPIGNEULLES RC 24 13 6 6 1 0 20 14 0 6
5 LUNEVILLE FC 19 13 5 4 4 0 19 15 0 4
6 VANDOEUVRE US 18 13 5 3 5 0 19 18 0 1
7 SARREBOURG FC 16 12 5 1 6 0 20 21 0 -1
8 FC TREMERY 14 13 4 2 7 0 14 28 0 -14
9 ST AVOLD E.N. 13 12 3 4 5 0 14 18 0 -4
10 SARREGUEMINE 13 13 3 4 6 0 10 22 0 -12
11 AM. DU PERSONNEL MUN 13 13 4 1 8 0 12 26 0 -14
12 THIONVILLE FC 13 13 3 4 6 0 18 23 0 -5
13 PAGNY S/MOSELLE AS 11 13 2 5 6 0 18 21 0 -3
14 JARVILLE 9 13 2 3 8 0 13 26 0 -13